Rennes: Deux braquages à main armée jugés aux assises

JUSTICE Cinq personnes sont jugées pour avoir dérobé plus de 100.000 euros...

C.A.

— 

Une avocate marche dans les couloirs de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes.
Une avocate marche dans les couloirs de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Ils seront cinq à comparaître ce jeudi devant la cour d’assises d’Ille-et-Vilaine. Deux femmes et trois hommes jugés pour avoir commis deux braquages à main armée à Rennes et à Bédée.

L’affaire avait commencé le 30 décembre 2012 au McDo de Cleunay. Deux hommes cagoulés avaient fait irruption dans le restaurant, armés de pistolets. Ils avaient alors menacé deux employés avant de repartir avec la caisse. Montant du butin : un peu plus de 8.000 euros, en petites coupures. Les braqueurs avaient même quelques coups de feu en l’air.

 

Deux semaines plus tard, c’est le Crédit Mutuel de Bédée qui était visé. Alors qu’elle ouvrait l’agence au petit matin, une salariée de la banque avait été menacée par des hommes cagoulés. Pistolet sur la nuque, la femme avait dû ouvrir le coffre. « Aujourd’hui encore, elle est très choquée par ce qui s’est passé », témoigne Me Billaud, son avocat, qui défendra également le Crédit Mutuel. Un peu plus de 104.000 euros avaient été dérobés dans la banque. Là encore, les braqueurs avaient tiré en l’air.

Ils contestent les faits

Déjà connus pour des faits de vols, les trois hommes avaient été interpellés quelques semaines plus tard. Aujourd’hui encore, ils nient les faits. L’ADN de l’un des prévenus a pourtant été retrouvé sur l’arme ayant servi au braquage. L’un d’eux a même dénoncé la femme comme la commanditaire de ces vols. Le procès qui s’ouvre ce jeudi devrait s’achever vendredi 26 février.