Euro 2016: Le Stade Rennais préfère entretenir ses pelouses plutôt qu'accueillir la Croatie

FOOTBALL La sélection des Balkans voulait établir son camp de base à Rennes, mais le club rouge et noir en a décidé autrement...

Jeremy Goujon

— 

La star de la sélection croate Luka Modrić (à d.), qui évolue au Real Madrid, ne viendra pas à Rennes.
La star de la sélection croate Luka Modrić (à d.), qui évolue au Real Madrid, ne viendra pas à Rennes. — D. Bandic / AP / Sipa

Le Pays de Galles sera la seule nation présente en Ille-et-Vilaine durant l’Euro 2016. Gareth Bale et ses potes, prochainement installés à Dinard, auraient pu être « rejoints » par la Croatie, laquelle avait jeté son dévolu sur les installations de la Piverdière - celles du Stade Rennais - tout en étant logée à l’hôtel Cicé-Blossac de Bruz.

Bien décidée à profiter du centre d’entraînement rouge et noir, la sélection des Balkans était même prête à débourser la coquette somme demandée par le SRFC pour la location : « 200.000 euros [les] 15 jours, soit la durée du 1er tour, et un surcoût de 10.000 € par jour en cas de poursuite de l’aventure », écrit ce mardi Le Télégramme.

Courbis a d'autres chats à fouetter

Mais les Bretilliens ne verront pas Luka Modrić (Real Madrid) et compagnie. « Les drains des terrains d’honneur et U19 doivent être nettoyés cet été. Les autres pelouses doivent aussi se reposer. Tout juste arrivé, le nouvel entraîneur, Rolland Courbis, a actuellement autre chose à faire que valider un calendrier pour la reprise », expose ainsi le directeur de la communication du Stade Rennais, Sébastien Guéguen, dans le quotidien breton.

Tant pis pour « le joli coup en termes d’image »…