Rennes: Une légère augmentation de la délinquance en 2015 dans le département

SECURITE Si les cambriolages sont en recul, les agressions ont augmenté de 9% dans le département d'Ille-et-Vilaine…

Jérôme Gicquel

— 

Illustration d'une voiture de police circulant dans les rues de Rennes.
Illustration d'une voiture de police circulant dans les rues de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Moins de cambriolages mais plus d’agressions et d’affaires d’escroquerie. C’est ce qui ressort du bilan de la délinquance 2015 en Ille-et-Vilaine dévoilé ce mardi par le préfet Patrick Strzoda.

Au total, 35.284 faits de délinquance ont été enregistrés l’an dernier dans le département, en légère hausse de 1,13 % par rapport à 2014. Deux tiers de ces faits concernent des atteintes aux biens, à savoir des vols avec ou sans violence ainsi que des destructions et dégradations.

Si les vols avec violence ont augmenté de 6 % en 2015 (914 faits), le nombre de cambriolages (3.808) est quant à lui en recul de 3 % par rapport à 2014. Principal point noir de ce bilan, le nombre de violences physiques a assez sensiblement augmenté avec 6.508 faits d’agression en 2015 dans le département, en hausse de 9 % sur un an. « C’est une augmentation supérieure à la moyenne nationale », souligne Patrick Strzoda.

Du mieux à République, pas à Villejean

A Rennes, les faits de délinquance ont également augmenté de 5 % l’an dernier, avec notamment beaucoup de vols à la tire. « On a souvent affaire à des mineurs étrangers isolés sur ce type de délinquance », précise Patrick Chaudet, directeur départemental de la sécurité publique.

Le patron de la police se félicite par ailleurs d’une amélioration de la sécurité sur la place de la République avec un recul de 32 % des faits de délinquance et de 24 % pour les violences. A l’inverse, le quartier de Villejean, où avait été démantelé un important trafic de stupéfiants fin mai, a connu une poussée de la délinquance avec 7 % de délits l’an dernier.