La Bretagne, région où l'on se suicide le plus

SANTE La région présente un taux deux fois supérieur à la moyenne nationale...

C.A. avec AFP
— 
Illustration de tombes au cimetière de l'Est à Rennes.
Illustration de tombes au cimetière de l'Est à Rennes. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Le rapport remis mardi par la ministre de la Santé Marisol Touraine a une nouvelle fois mis en lumière le grand nombre de suicides enregistrés en Bretagne. La région, en tête de ce triste classement, présente un taux de 24,8 suicides pour 100.000 habitants en 2012. Un chiffre presque deux fois supérieur au taux moyen de la France métropolitaine (15,3).

Un mal qui ronge les agriculteurs

Dans ce classement, on apprend que les Côtes d’Armor sont le département où ce taux est le plus élevé en France (30,5 pour 100.000). En 2012, on dénombrait ainsi un peu plus de 10.000 suicides en France, dont 822 en Bretagne, parmi lesquels 623 hommes et 199 femmes.

Les suicides sont notamment très nombreux dans le secteur de l’agriculture, particulièrement développé dans la région. « C’est un drame de santé publique », a déclaré la ministre. Des programmes de prévention du suicide ont été mis en place ces dernières années auprès de populations spécifiques comme les adolescents, les personnes en situation de précarité ou les agriculteurs.