Colère des éleveurs: Un plan pour la filière porcine en préparation en Bretagne

AGRICULTURE Le préfet a précisé qu'un ministre viendrait le présenter...

Camille Allain

— 

Illustration d'un élevage de porcs.
Illustration d'un élevage de porcs. — SIPANY/SIPA

Après avoir annoncé le montant des dégâts causés par les blocages des éleveurs, évalué à quatre millions d’euros en Bretagne, le préfet de région Patrick Strzoda a assuré lundi soir qu’un « plan pour la filière porcine bretonne » était actuellement en préparation.

Depuis plusieurs semaines, les éleveurs bretons sont mobilisés pour demander une hausse du prix de la viande, notamment de porc, et du lait. Ils ont installé de nombreux barrages routiers dans la région, et s’apprêteraient vraisemblablement à s’en prendre à la grande distribution.

Pour tenter de trouver une solution à la crise qui secoue la filière, le préfet de région Patrick Strzoda a annoncé qu’un plan était à l’étude. « Nous travaillons sur trois axes. D’abord sur la production, pour aider les éleveurs en difficultés mais aussi sur la transformation pour améliorer les relations et sur la distribution, pour s’assurer que le producteur bénéficie d’un revenu à hauteur de son travail ».

Un plan prêt d’ici fin février

Selon le préfet, ce plan, élaboré avec les différentes parties concernées, sera ensuite présenté au Gouvernement, qui devra le valider. « Un ministre se déplacera sans doute pour le présenter », a ajouté Patrick Strzoda, qui a précisé que ce plan pourrait être bouclé d’ici la fin février.