Rennes: La mairie taguée par des manifestants anti-aéroport

FAITS DIVERS La ville va porter plainte pour dégradation…

Jérôme Gicquel

— 

Illustration d'une manifestation, ici dans les rues de Rennes.
Illustration d'une manifestation, ici dans les rues de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Environ 200 manifestants ont défilé lundi soir dans les rues de Rennes pour dénoncer la décision de justice tombée quelques heures plus tôt ordonnant l’expulsion des habitants et paysans « historiques » de Notre-Dame-Des-Landes.

Parti de l’université de Villejean, le cortège a ensuite pris la direction de la place de la mairie vers 20h. Des individus en ont alors profité pour taguer la porte de l’Hôtel de Ville d’un grand ZAD, comme Zone à Défendre. Les policiers ont alors chargé les manifestants à l’aide de flashballs et de gaz lacrymogènes. Plusieurs dizaines de tags ont également été relevés dans les rues du centre-ville.

La mairie de Rennes a annoncé qu’elle allait porter plainte pour dégradation, chiffrant le préjudice à plus de 10.000 euros. A Nantes, la mairie a également été prise pour cible lundi soir par des manifestants anti-aéroport.