Essai thérapeutique à Rennes: Le dernier patient hospitalisé a regagné son domicile

SANTE Un homme est décédé dimanche après avoir testé un nouveau médicament…

Jérôme Gicquel

— 

Les abords du CHU Pontchaillou à Rennes.
Les abords du CHU Pontchaillou à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

L’état de santé des patients hospitalisés suite à l’essai clinique mené par le laboratoire Biotrial s’améliore. Le dernier volontaire qui était encore sous surveillance au CHU de Rennes a quitté l’établissement hospitalier ce jeudi et regagné son domicile. Trois autres patients avaient été transférés en début de semaine dans des établissements à proximité de leur domicile.

Essai thérapeutique à Rennes : L’alerte a-t-elle été donnée trop tard ?

Le CHU de Rennes précise que des consultations de suivi sont organisées au sein du service de neurologie pour les cinq patients ayant été hospitalisés suite au scandale médical qui a éclaté il y a dix jours et causé la mort d’un homme de 49 ans.

« Aucune anomalie » détectée chez les autres volontaires

Sur les 84 autres volontaires ayant été exposées à la molécule incriminée, 28 personnes ont déjà subi un examen neurologique et une IRM cérébrale au CHU de Rennes. « Les anomalies cliniques et radiologiques présentes chez les patients hospitalisés n’ont pas été retrouvées », indique le CHU, précisant que « 38 autres rendez-vous ont d’ores et déjà été fixés ».

14 autres personnes volontaires bénéficieront quant à elles des mêmes examens dans des établissements de santé proches de leur domicile.