Essai thérapeutique à Rennes: «Aucune anomalie» révélée chez les autres patients de Biotrial

SANTE Un homme est décédé après avoir testé une molécule...

C.A.

— 

Illustration du CHU de Rennes où ont étépris en charge six patients hospitalisés après un essai thérapeutique mené par Biotrial.
Illustration du CHU de Rennes où ont étépris en charge six patients hospitalisés après un essai thérapeutique mené par Biotrial. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le CHU de Rennes a annoncé mercredi avoir procédé à des examens neurologiques et des IRM cérébrales sur 22 patients inscrits dans l’essai thérapeutique mené par le laboratoire Biotrial. « Les anomalies cliniques et radiologiques présentes chez les patients hospitalisés n’ont pas été retrouvées », a fait savoir le CHU.

Un seul patient toujours au CHU

Au total 90 personnes ont participé à cet essai thérapeutique. Un homme de 49 ans originaire du Morbihan est décédé dimanche, et cinq autres personnes ont été prises en charge au CHU. Ces six personnes étaient les plus avancées dans le programme de test d’un antalgique censé réduire la douleur et l’anxiété.

L’état de santé des cinq patients continue de s’améliorer, assure le CHU. Mardi, l’un d’entre eux a quitté l’hôpital pour être pris en charge dans un établissement de soins proche de son domicile. « L’amélioration de l’état de santé du dernier patient hospitalisé au CHU de Rennes se confirme », assure l’hôpital. Les autres patients ont soit regagné leur domicile, soit été accueillis dans un autre établissement de santé.

D’autres rendez-vous fixés

Quarante autres rendez-vous ont été fixés au CHU de Rennes et 13 autres personnes volontaires vont bénéficier des mêmes examens dans des établissements proches de leur domicile, poursuit le CHU.