«Les Boloss des Belles Lettres» poursuivent l’aventure à la télévision

LITTERATURE France 5 diffuse à partir de jeudi soir (20h35) une pastille inspirée du blog de Quentin Leclerc et Michel Pimpant…

Jérôme Gicquel

— 

Michel Pimpant et Quentin Leclerc (à droite) entourent le comédien Jean Rochefort.
Michel Pimpant et Quentin Leclerc (à droite) entourent le comédien Jean Rochefort. — France 5

Résumer un classique de la littérature en trois minutes chrono dans un langage « boloss » mêlant l’argot, la tchatche des banlieues ou le vieux français. Voici l’exercice ô combien périlleux auquel se livrera ce jeudi soir (20h35) Jean Rochefort dans la pastille Les Boloss des Belles Lettres, diffusée juste avant l’émission littéraire La grande librairie.

Comme à son habitude, le comédien s‘en sort à merveille avec ce résumé décapant du Petit Prince d’Antoine Saint-Exupéry. « C’est un beau gosse aviateur qui se crashe dans le désert torride du Sahara. Il essaye de faire son MacGyver avec trois allumettes et un rouleau de PQ pour réparer sa carlingue, mais ça ne marche pas du tout ! », déclame Jean Rochefort dans une vidéo mise en ligne il y a quelques jours.

La vidéo de « Madame Bovary » vue plus de 2 millions de fois

En mars 2015, le comédien s’était déjà prêté au jeu en parodiant l’œuvre de Flaubert Madame Bovary, « une petite zouz campagnarde pas dégueulasse ». Vue plus de deux millions de fois, la vidéo, conçue comme un pilote par Quentin Leclerc et Michel Pimpant, les créateurs des Boloss des Belles Lettres, a vite tapé dans l’œil de France 5 qui en a finalement commandé 50 épisodes.

« On ne voulait pas tomber dans le cliché en prenant un jeune pour réciter le résumé. On a même pris le contre-pied en prenant une personne âgée. Et Jean Rochefort était un peu un idéal absolu, de part sa stature, sa voix de conteur et son côté malicieux », indique Quentin Leclerc, jeune auteur rennais de 24 ans à l’origine des Boloss.

Le succès de leur Tumblr a séduit les éditeurs

Avant d’être adaptés à la télévision, les résumés hilarants de Quentin Leclerc et Michel Pimpant ont déjà cartonné sur la Toile. Lancé en 2012, leur Tumblr « Les Boloss des Belles Lettres » a donné naissance à un premier livre, sorti à la rentrée littéraire 2013 chez Flammarion et qui compile les 50 meilleurs résumés du duo.

bon les gros on va tataner du fat texte qui fait kiffer tout le monde : les profs de céfran les gazelles bien fraîches…

Posté par Les Boloss des Belles Lettres sur lundi 19 août 2013

Cela leur a ouvert les portes de la télévision avec la pastille La télé des Boloss diffusée en 2014 dans l’émission Le Tube de Canal +. « On résumait une émission passée dans la semaine en langage boloss », précise Quentin Leclerc, ravi de poursuivre l’aventure sur le petit écran. « France 5 nous a laissé carte blanche. On fait vraiment le programme que l’on aurait aimé faire », assure le jeune auteur.

Et l’aventure des Boloss risque encore de se prolonger avec un nouveau bouquin, Iolo, qui sortira en mars aux éditions Les Belles Lettres. « On va cette fois s’attaquer à des classiques grecs et latins comme Aristote ou Saint Augustin », précise Quentin Leclerc. « Mais on ne veut pas s’enfermer que dans les Boloss. Nous avons tous les deux plein de projets dans d’autres univers », prévient-il.