Essai thérapeutique à Rennes: Qui est la victime décédée dimanche?

SANTE L'homme âgé de 49 ans vivait dans le Morbihan...

C.A. avec AFP

— 

Vue extérieure des locaux de Biotrial à Rennes où six patients ont participé à un essai thérapeutique.
Vue extérieure des locaux de Biotrial à Rennes où six patients ont participé à un essai thérapeutique. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le patient décédé dimanche à la suite d’un essai thérapeutique mené au sein du laboratoire Biotrial à Rennes était originaire du petit village de Guilliers, dans le Morbihan, révèlent Ouest-France et Le Télégramme. Agé de 49 ans, il était artiste peintre et père de quatre enfants. Originaire de Corse, Guillaume Molinet vivait dans la commune depuis une dizaine d’années.

« On a d’abord cru à un AVC »

Dimanche 10 janvier, il avait été le premier des six patients ayant subi des essais thérapeutiques à être pris en charge au CHU. Son état s’était brutalement dégradé dans la nuit. « On a d’abord cru à un AVC », expliquait un neurologue du CHU. En état de mort cérébrale, Guillaume Molinet est décédé une semaine plus tard.

A lire aussi : La molécule fabriquée en Hongrie et conditionnée en Italie

L’homme « était très actif dans la vie culturelle régionale », poursuit Ouest-France. Propriétaire d’une grange qu’il avait transformée, l’artiste avait organisé quelques spectacles.

Les autres patients se portent mieux

Cinq autre patients ayant subi le même essai thérapeutique ont été hospitalisés au CHU de Rennes. « Leur état de santé s’est amélioré », a fait savoir l’hôpital. Mardi, seuls deux d’entre eux étaient toujours sous surveillance médicale au service de neurologie du CHU Pontchaillou. Le patient n’ayant pas manifesté de symptômes, a regagné son domicile. Deux autres ont été transférés dans des services de neurologie proches de chez eux. Les patients étaient originaires de Bretagne et de Mayenne.