Essai thérapeutique à Rennes: L’état de santé des cinq patients s’est amélioré

SANTE Une seule personne reste en surveillance au service neurologie du CHU…

Jérôme Gicquel

— 

Le professeur Gilles Brassier s'est exprimé ce lundi après-midi sur l'état de santé des cinq patients.
Le professeur Gilles Brassier s'est exprimé ce lundi après-midi sur l'état de santé des cinq patients. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Au lendemain du décès d’un patient ayant participé à un essai clinique pour un nouveau médicament au laboratoire Biotrial à Rennes, le CHU s’est voulu rassurant ce lundi après-midi sur l’état de santé des cinq autres volontaires qui étaient hospitalisés. « L’état de santé des cinq patients hospitalisés s’est amélioré », a déclaré le professeur Gilles Brassier, président de la commission médicale d’établissement du CHU de Rennes.

Essai thérapeutique à Rennes : Le patient en état de mort cérébrale est décédé

Sur les cinq patients, l’un d’entre eux, ne souffrant d’aucun trouble, va pouvoir regagner son domicile dans les prochaines heures. Trois autres seront quant à eux suivis dans les services de neurologie des hôpitaux les plus proches de leur domicile. Un dernier patient doit quant à lui rester en surveillance dans le service de neurologie du CHU.

Les autres volontaires suivis médicalement au CHU

Le CHU a par ailleurs indiqué que sur les 84 volontaires qui avaient participé au même essai clinique, 18 avaient bénéficié au cours du week-end d’un examen neurologique et d’une IRM cérébrale au CHU de Rennes. « Les anomalies cliniques et radiologiques présentes chez les patients hospitalisés n’ont pas été trouvées », a précisé le professeur Gilles Brassier.

Essai thérapeutique à Rennes: Que risque le laboratoire Biotrial ?

Les autres volontaires de l’étude menée par le laboratoire Biotrial pour le compte du groupe pharmaceutique portugais Bial doivent également subir des examens ces prochains jours au CHU.