Bretagne: Pour échapper au contrôle, l’armateur jette ses coquilles Saint-Jacques à la mer

PECHE Le contrevenant encourt une amende pouvant atteindre 22.500 euros…

Jérôme Gicquel

— 

Illustration d'une coquille Saint-Jacques.
Illustration d'une coquille Saint-Jacques. — Andrew Hasson / Rex Fea / REX / SIPA

Un marin pêcheur a été surpris le 6 janvier à Saint-Malo en train de jeter des kilos de coquilles Saint-Jacques à la mer. C’est lors d’un contrôle des navires sur le port que les agents de la direction départementale des territoires de la mer d’Ille-et-Vilaine ont constaté des opérations de transbordement de coquilles Saint-Jacques entre un navire de pêche et un véhicule. Alors qu’ils demandaient à le contrôler, l’armateur s’y est opposé puis a jeté dans le port le produit de la pêche dissimulé dans le véhicule.

Le marin pêcheur, qui avait dépassé le quota de pêche autorisé et omis de peser ce surplus, encourt une peine d’amende pouvant atteindre 22.500 euros ainsi qu’une suspension administrative de la licence de pêche de son navire. La réglementation actuelle prévoit une quantité autorisée de 800 kilos par jour et par navire professionnel sur le secteur de Saint-Malo. Le 23 novembre, 478 kilos de coquilles Saint-Jacques non déclarées avaient été saisis lors d’un contrôle routier dans les Côtes d’Armor.