Bretagne: L'île de Sein reste coupée du monde

METEO Les liaisons maritimes sont suspendues à cause de la tempête...

C.A.

— 

L'île de Sein ici lors d'un coup de vent en octobre 2013.
L'île de Sein ici lors d'un coup de vent en octobre 2013. — Bernard Bisson / JDD / SIPA

L’hiver 2015 n’aura pas été le plus généreux en vents violents et tempêtes en Bretagne. Depuis le 2 janvier cependant, plusieurs alertes météo sont venues perturber le quotidien des habitants du littoral breton. Sur l’île de Sein par exemple, les liaisons maritimes ont dû être suspendues ce mardi, comme c’était le cas lundi, en raison des conditions météorologiques.

Une liaison en quatre jours

Le 2 janvier déjà, les vents forts et la houle avait empêché la navette de rejoindre la petite île située au large d’Audierne (Finistère). Seule la liaison de dimanche a pu être effectuée.

Ce n’est pas la première fois que l’île de Sein est coupée du monde pendant plusieurs jours. En février 2014 par exemple, la tempête Qumeira avait provoqué quelques dégâts sur place. L’usine de désalinisation était tombée en panne, noyée par les vagues. L’île est l'un des territoires les plus avancés dans l’Atlantique nord.

Tempête de mousse

La météo s’est calmée sur la pointe bretonne après quelques coups de vents. Samedi, c’est une tempête de mousse qui s’est abattue sur le port de Saint-Guénolé, à la pointe sud du Finistère.