Bretagne: Un jeune homme aveugle exclu d’un restaurant à cause de son chien

SOCIETE Une plainte a été déposée auprès du procureur de la République de Quimper…

J.G. avec AFP

— 

Un chien guide d'aveugle (illustration).
Un chien guide d'aveugle (illustration). — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Voilà une affaire de discrimination qui devrait faire réagir. Un jeune homme de 16 ans n’a pas pu dîner samedi dans un restaurant de sushis de Quimper. Le gérant de l’établissement en question a en effet refusé que l’adolescent, aveugle depuis l’âge de 4 ans, soit accompagné de son chien guide car l’établissement servait du poisson frais, rapporte Ouest-France. « Ce refus n’émane pas d’un employé, mais du gérant du restaurant en personne », a dénoncé Franck Texier, le père de l’adolescent, qui a déposé plainte auprès du procureur de la République de Quimper.

Son fils était également accompagné d’une éducatrice et d’autres déficients visuels dans le cadre d’un regroupement visant à les rendre plus autonomes. L’éducatrice a expliqué au gérant qu’il ne pouvait légalement refuser l’accès au restaurant au chien guide. Mais, « l’homme est resté sur sa position », a indiqué Franck Texier. « Ce qui est choquant, c’est que demain il va refaire la même chose », a-t-il ajouté.

Le restaurant indique avoir « tenté de trouver une solution »

Contacté, un employé du restaurant a indiqué que l’établissement avait proposé de laisser le chien à l’extérieur. « On a essayé de trouver une solution, mais le client n’a pas voulu », a-t-il expliqué.

L’article 88 de la loi n°87-588 du 30 juillet 1987 stipule que « l’accès aux transports, aux lieux ouverts au public, ainsi qu’à ceux permettant une activité professionnelle, formatrice ou éducative est autorisé aux chiens guides d’aveugle ou d’assistance accompagnant les personnes titulaires de la carte d’invalidité prévue à l’article L. 241-3 du code de l’action sociale et des familles ».