Coup de filet à Rennes: L'enquête avait commencé il y a plusieurs mois

FAITS DIVERS Une quinzaine d'interpellations ont eu lieu tôt mardi matin...

Camille Allain

— 

Illustration de policiers devant un immeuble à Maurepas, à Rennes.
Illustration de policiers devant un immeuble à Maurepas, à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Quand les policiers étaient intervenus en nombre dans le quartier de Villejean en mai pour un vaste coup de filet anti-drogue, certains soupçonnaient une opération médiatique, quelques jours après la venue du ministre Bernard Cazeneuve. Ces détracteurs auront bien du mal à trouver une excuse cette fois-ci.

MDMA et armes à feu

Mardi matin, des dizaines de policiers ont investi le quartier de Maurepas à Rennes pour une grosse opération de lutte contre le trafic de stupéfiants. Une quinzaine de personnes a été interpellée et plusieurs appartements ont été perquisitionnés. Sur place, les enquêteurs ont retrouvé plusieurs kilos de drogue, notamment du cannabis et des drogues de synthèse type MDMA. Des armes à feu et de l’argent liquide ont également été saisis.

De nouvelles perquisitions ?

Au lendemain de l’opération, les trafiquants présumés étaient toujours entendus. Ils pourraient rester en garde à vue jusqu’à 96 heures. « Nous les connaissions déjà. Cela fait plusieurs mois que nous les suivons », explique un policier. De nouvelles perquisitions pourraient d’ailleurs avoir lieu dans les jours à venir.

Après le coup de filet à Villejean en mai, les policiers rennais mettent un nouveau coup d’arrêt au trafic de stupéfiants dans la capitale bretonne.