Rennes: Le prévenu se gave de médicaments, son procès reporté

JUSTICE Il devait être jugé pour le meurtre de son ex-compagne...

C.A.

— 

Les couloirs de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, dans le Parlement de Bretagne à Rennes.
Les couloirs de la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine, dans le Parlement de Bretagne à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Presque trois ans après la mort d'Aurélie, tuée d'une balle dans la tête à Val d'Izé, près de Vitré (Ille-et-Vilaine), le procès de son ex-compagnon n'aura finalement pas lieu. L'audience qui devait se tenir à partir de lundi a dû être renvoyée. Le prévenu, qui avait fait savoir qu'il ne souhaitait pas comparaître, a avalé une grande quantité de médicaments, rapporte Ouest-France. Un médecin l'a jugé inapte et le procès a dû être renvoyé à une date ultérieure.

Le couple était séparé

Suspect numéro un de ce drame familial, l'ex-compagnon de la victime a toujours nié être l'auteur du coup de feu qui a coûté la vie à la jeune femme. Le couple était séparé depuis l’été. Ce sont leurs trois enfants qui ont retrouvé le corps sans vie de la mère. Des armes avaient été retrouvées à son domicile, même si aucune n'a pu être identifiée comme arme du crime.