Rennes: L'homme abattu par les policiers a été touché cinq fois

FAITS DIVERS Un homme de 27 ans armé d'un couteau a été abattu jeudi...

Camille Allain

— 

Illustration d'un périmètre de sécurité instauré par la police ici à Chantepie, près de Rennes.
Illustration d'un périmètre de sécurité instauré par la police ici à Chantepie, près de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Jeudi matin, vers 4h, un homme de 27 ans a été tué par des policiers de la brigade anti-criminalité dans le quartier de Maurepas à Rennes. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime, armée d’un couteau, avait blessé l’homme qui l’hébergeait et menaçait de mettre fin à ses jours.

Armé d’un couteau

Alertés, les policiers de la brigade anti-criminalité ont été confrontés à « un individu particulièrement agressif qui les menaçait avec un couteau », selon le parquet. Selon les premiers éléments de l’enquête, deux policiers ont dû remonter les étages pour échapper au forcené. L’un des agents a alors fait usage de son arme de service une première fois. Blessé, le forcené se relevait et menaçait de nouveau les fonctionnaires qui devaient reculer jusqu’au dernier étage. Acculés, ils ont alors tiré à nouveau. « Ils n’avaient pas d’autre choix », confiait jeudi une source policière.

Inconnu des services de police

Sur place, les pompiers et le SAMU n’ont pas pu réanimer l’individu dont le décès était constaté sur place. « L’autopsie effectuée jeudi après-midi a permis de retrouver cinq impacts de balles, dont deux dans le thorax, sans doute à l’origine du décès », explique le parquet.

La police judiciaire a été saisie de l’enquête sur les faits commis par l’individu, inconnu des services de police et de gendarmerie. De son côté, l’antenne de l’Inspection générale de la police nationale enquêtera sur les conditions de l’usage des armes par les fonctionnaires de police.