Rennes: Pourquoi les lycéens ont couronné Delphine de Vigan

LITTERATURE L’écrivain a reçu le prix Goncourt des Lycéens pour son roman « D’après une histoire vraie »…

Jérôme Gicquel

— 

Les lycéens venus de toute la France ont décerné le Goncourt des Lycéens à Delphine de Vigan.
Les lycéens venus de toute la France ont décerné le Goncourt des Lycéens à Delphine de Vigan. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Déjà lauréate du Renaudot pour son roman D’après une histoire vraie paru aux éditions Jean-Claude Lattès, Delphine de Vigan fait coup double. L’auteur s’est vu décerner ce mardi midi à Rennes le Goncourt des Lycéens, devançant dans les votes Tobie Natan pour Ce pays qui te ressemble (Stock).

C’est à Corto Courtois, 17 ans, élève au lycée Bellevue du Mans, qu’est revenue la lourde tâche d’annoncer le nom du lauréat. Lecteur confirmé, il salue « l’intelligence du roman » de Delphine de Vigan qui apporte « une vraie réflexion sur la frontière entre la fiction et la réalité ». Publié à la rentrée, le roman D’après une histoire vraie met en scène les relations entre une romancière à succès en panne d’inspiration et L. qui signe dans l’ombre des œuvres de célébrités.

« Un livre qu’on ne peut plus lâcher »

« Le livre s’est imposé assez vite comme l’un des favoris. Il y a beaucoup de suspense et on est très vite happé par cette amitié qui va devenir malsaine entre les deux personnages », souligne Jade Loiselle, 16 ans, lycéenne à Friville-Escarbotin dans la Somme. « Une fois qu’on le commence, on ne peut plus le lâcher », assure la jeune femme.

Moins littéraire que ses collègues du jury, Emma Puthinier, 15 ans, originaire de Rhône-Alpes, a quant à elle été séduite « par l’écriture à la fois très recherchée et très fluide » de l’auteure, qu’elle connaissait « juste de nom ». « Delphine de Vigan nous manipule habilement et on y prend un certain plaisir », sourit la lycéenne.

En 2014, le Goncourt des lycéens avait couronné David Foenkinos pour son roman Charlotte consacré à Charlotte Salomon, une artiste peintre juive allemande assassinée à Auschwitz. Ce livre s’est vendu à 425.000 exemplaires depuis sa parution.