Rennes: Dégât des eaux dans les réserves du musée de Bretagne

FAITS DIVERS Les dégradations seraient limitées sur les collections...

Camille Allain

— 

L'entrée du Musée de Bretagne aux Champs Libres.
L'entrée du Musée de Bretagne aux Champs Libres. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le réveil a été difficile au Musée de Bretagne jeudi matin. Situé dans les Champs Libres, le musée a dû faire face à un dégât des eaux survenu dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon les premiers éléments, c’est la rupture d’une canalisation d’eau froide dans les sous-sols du bâtiment des Champs libres qui aurait provoqué le sinistre.

Un dispositif d’alarme a permis à un agent d’alerter rapidement les pompiers de la caserne Saint-Georges. Le sinistre a pu être circonscrit dans le bâtiment datant de 2006, avant de lancer les opérations de pompage de l’eau.

L’exposition en cours s’appelait « Boire »

Selon la ville, l’ensemble des réserves a été touché mais les dégâts sur les collections semblent limités. Les équipes du musée doivent maintenant faire l’inventaire des documents sinistrés et s’assurer que l’humidité n’attaque pas les collections, notamment les photographies et les arts graphiques, particulièrement sensibles à l’eau. Ironie du sort, le musée présentait actuellement une exposition intitulée « Boire ».