Etat d'urgence: Manifestations interdites du 28 au 30 novembre en Ille-et-Vilaine

SECURITE La marche pour le climat sera annulée...

Camille Allain

— 

Des opposant à l'aéroport Notre-Dame-des-Landes défilent à vélo le 21 novembre 2015.
Des opposant à l'aéroport Notre-Dame-des-Landes défilent à vélo le 21 novembre 2015. — SIPA

Ne pas disperser les forces de l’ordre et les concentrer sur les lieux stratégiques. Telle est la mission pour les préfets alors que l’état d’urgence est en vigueur suite aux attentats de Paris. C’est pour ce motif que le préfet d’Ille-et-Vilaine Patrick Strzoda a préféré interdire toute manifestation les 28, 29 et 30 novembre.

La marche pour le climat annulée

Pour la directrice de cabinet du préfet, la menace terroriste « nécessite une disponibilité totale des forces de l’ordre pour assurer la sécurité de nos concitoyens, le contrôle des sites sensibles, et la prévention des actes de terrorisme », ajoutant que « ces forces de l’ordre ne sauraient être détournées de ces missions pour assurer l’encadrement de manifestations sur la voie publique », a fait savoir Frédérique Camilleri dans un communiqué.

Alerte mardi à République

La marche pour le climat organisée en amont de la COP21 et qui devait quitter Rennes samedi a donc été annulée. La capitale bretonne a été le théâtre d’une alerte mardi. La place de la République a été évacuée en raison d’un signalement de menace d’attaque, preuve de la tension qui règne dans le pays.