Bretagne: L’imam de Quimper menacé de mort

FAITS DIVERS Une plainte a été déposée dimanche matin au commissariat de la ville…

Jérôme Gicquel

— 

La mosquée Penhars à Quimper.
La mosquée Penhars à Quimper. — Google Street View

Les actes islamophobes se multiplient en France depuis les attentats survenus à Paris le 13 novembre. Anil Hamidani, imam de la mosquée de Penhars à Quimper (Finistère), et Rédouane Zouine, président de l’association cultuelle des musulmans de la ville, ont reçu en fin de semaine une lettre de menaces de mort, rapporte Ouest-France. Ils ont déposé plainte dimanche matin au commissariat de Quimper.

>> A lire aussi : Qui est Rachid Abou Houdeyfa, l’imam de Brest ?

Le courrier reçu contenait un article de presse dans lequel les têtes des deux religieux avaient été remplacées par des cibles. Il était signé d’Adsav, un groupuscule identitaire et nationaliste breton. Les responsables de ce dernier nient être à l’origine de ce courrier et ont prévu de déposer plainte ce mardi pour « usurpation d’identité ».

« Ce n’est pas parce que je porte une djellaba que je suis un terroriste », a réagi le président de l’association culturelle des musulmans de Quimper. « Il ne faut pas faire d’amalgames, tous les musulmans ne sont pas à l’origine d’actes commis comme les attentats de Paris, que je condamne », a-t-il poursuivi.