Attentats à Paris : «Le sport fait partie de la concorde nationale», assure Patrick Kanner

POLITIQUE Le ministre de la Ville et des Sports a assisté ce dimanche à la rencontre de Ligue 1 Rennes-Bordeaux…

Jérôme Gicquel

— 

Le ministre des sports Patrick Kanner au Stade de France, le 17 novembre 2015.
Le ministre des sports Patrick Kanner au Stade de France, le 17 novembre 2015. — THOMAS SAMSON / AFP

Une semaine après les attentats qui ont frappé Paris, le football a repris ses droits ce week-end un peu partout en France. « Le sport c’est la vie et il est important que la vie reprenne », a assuré Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, qui a assisté ce dimanche en fin d’après-midi à la rencontre de Ligue 1 opposant le Stade Rennais à Bordeaux. « Le sport fait partie de la concorde nationale. Les 23.000 supporters qui sont présents au stade ce soir montre que la France relève la tête », a ajouté le ministre.

Interrogé sur les menaces qui pèsent sur l’organisation de l’Euro 2016, Patrick Kanner a assuré que la compétition aurait bien lieu « dans des conditions de sécurité maximales ». « Je souhaite d’ailleurs que les fan-zones puissent être maintenues. Nous allons travailler en ce sens ces prochaines semaines », a-t-il indiqué.