Attentats à Paris: Six perquisitions en Ille-et-Vilaine depuis samedi

ATTENTATS A PARIS Des logements ont été inspectés dans le département...

C.A.

— 

Un policie monte la garde pendant une perquisition dans un appartement
Un policie monte la garde pendant une perquisition dans un appartement — Thibault Camus/AP/SIPA

Décrété pour 12 jours et probablement étendu à trois mois, l’état d’urgence permet aux autorités de procéder à des perquisitions administratives sur autorisation du préfet. En Ille-et-Vilaine comme partout en France, les policiers et gendarmes en profitent pour mener un grand nombre d’opérations chez des personnes surveillées, suite aux attentats qui ont frappé Paris vendredi.

« Elles ont été utiles »

Selon nos informations, depuis samedi, six interpellations ont été menées en Ille-et-Vilaine, dont une bonne partie à Rennes. Selon Ouest-France, trois appartements de la capitale bretonne ont ainsi été inspectés mercredi. Ces opérations n’ont donné lieu à aucune interpellation mais « elles ont été utiles », selon la préfecture. Des ordinateurs ont pu être saisis.

Lundi, c’est le domicile d’un homme proche des réseaux salafistes qui a été perquisitionné à Rennes.