Attentats à Paris: Pour l'imam de Brest, ces actes «n'ont rien à voir avec l'islam»

ATTENTATS A PARIS Rachid Abou Houdeyfa s'était fait remarquer en septembre par ces propos...

C.A.
— 
Capture d'écran d'une vidéo de l'imam de Brest Rachid Abou Houdeyfa.
Capture d'écran d'une vidéo de l'imam de Brest Rachid Abou Houdeyfa. — Capture d'écran Youtube

« Tout acte terroriste est à condamner. Cela ne fait pas partie de l’islam. Ces actes sont l’œuvre de quelques égarés. Ils n’ont rien à voir avec l’islam ». Dans un communiqué vidéo, l’imam de Brest Rachid Abou Houdeyfa a tenu à condamner les attentats terroristes qui ont frappé Paris vendredi soir.

La musique « créature du diable »

Il y a quelques semaines, l’imam avait été pointé du doigt pour des propos tenus face à des enfants, où il décrivait la musique comme « la créature du diable ». Des propos qui dataient de 2013 mais révélés par des sites d’extrême droite. Il avait également choqué par ses propos sur la femme, avant de se défendre. « Il y a une mauvaise compréhension des textes lus. Certains ne sont pas à prendre au premier degré », avait-il déclaré à Ouest-France.

Au lendemain des attentats parisiens, l’imam a assuré « son soutien » aux familles des victimes et à leurs proches, rendant également hommage « aux personnes courageuses qui ont sauvé des vies ». « Prétendre éradiquer ce phénomène terroriste est quasiment impossible. Mais nous pouvons sans doute minimiser les dégâts », a-t-il également déclaré.