Bretagne: Des hommes tentent de voler les vestiges du lac de Guerlédan

FAITS DIVERS Ils ont été mis en fuite par des promeneurs...

C.A.

— 

Le lac de Guerlédan lors de l'assec. Ici sur le site de Trégnanton le 20 octobre 2015.
Le lac de Guerlédan lors de l'assec. Ici sur le site de Trégnanton le 20 octobre 2015. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Asséché depuis six mois pour permettre l’entretien du barrage hydroélectrique, le lac de Guerlédan, à la frontière entre le Morbihan et les Côtes d’Armor, a été le théâtre d’une tentative de vol samedi. Selon Ouest-France, plusieurs personnes ont été dérangées par des promeneurs alors qu’elles tentaient de voler la roue en fonte dans les ruines de la mine d’ardoise de l’Anse du bois de Robot, à Caurel. La vallée avait été engloutie en 1930, après la construction du barrage.

Les voleurs ont pris la fuite. Sur place, ils ont laissé un sac à dos et leurs outils : un cric, une corde et un pied de biche. La municipalité a porté plainte, selon Le Télégramme, qui ajoute que les gendarmes ont pu relever des traces sur place.

Des dizaines de milliers de visiteurs

L’assec a pris fin le 1er novembre à Guerlédan. Les vannes du barrage ont été fermées et l’eau devrait progressivement remonter. Le plus grand lac de Bretagne retrouvera son niveau naturel d’ici quelques mois. Plus d’un million et demi de personnes sont venues se promener aux abords du lac en six mois.