Bretagne: Un prêtre fracasse volontairement une statue du Christ dans son église

RELIGION Il n'aimerait pas certaines formes d'art...

C.A. avec AFP
— 
Illustration de statues religieuses, ici dans la cathédrale de Rennes.
Illustration de statues religieuses, ici dans la cathédrale de Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Voilà une affaire pas banale dans le monde religieux. Le curé de Plestin-les-Grèves, dans les Côtes d’Armor, a volontairement brisé une statue du Christ dans son église lors d’une visite dde la commission d’art sacré du diocèse de Saint-Brieuc. L’abbé Jean-Jacques Le Roy aurait même lancé « Une de moins ! », après voir détruit la statue du Sacré-Coeur de Jésus.

« C’est un geste inconsidéré »

D’après le site d’actualité spirituelle et culturelle bretonne Ar Gedour, l’abbé n’en serait pas à sa première action de ce type. En 2014, il avait déjà détruit une statue en plâtre de la Vierge devant des futurs mariés. « Les faits ne sont pas contestés. Il reconnaît que c’est un geste inconsidéré », a déclaré l’abbé Gérard Nicole, vicaire général du diocèse, qui s’est entretenu par téléphone avec le père Le Roy.

L’abbé n’aimerait pas le style de la statue

Selon son entourage, le père Le Roy « n’aimerait pas » le statuaire de style saint-sulpicien. Ce style religieux a parfois été considéré comme conventionnel et fade. Le père aurait déjà transmis des excuses par courriel et par oral. Il sera entendu par l’évêque, « afin de comprendre ce qui s’est passé ».