Bretagne: L’employée se servait dans la caisse de Pôle Emploi

FAITS DIVERS Un e femme est soupçonnée d’avoir détourné 450.000 euros à son profit…

Camille Allain
— 
Illustration d'un bureau de Pôle Emploi, ici à Rennes.
Illustration d'un bureau de Pôle Emploi, ici à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Une femme d’une cinquantaine d’années a été placée en garde à vue et mise en examen pour détournement de fonds publics mercredi à Morlaix, dans le Finistère. Selon Ouest-France, qui révèle l’information, cette salariée de Pôle Emploi est soupçonnée d’avoir pioché dans les caisses de l’assurance chômage depuis plusieurs années pour un montant estimé à environ 450.000 euros.

« Des achats compulsifs »

Cette employée avait créé de faux dossiers d’allocataires, à qui Pôle Emploi versait chaque mois des indemnités. Cet argent était ensuite récupéré par la quinquagénaire, qui le virait sur son compte personnel. L’employée, qui a reconnu les faits, va faire l’objet d’une procédure de licenciement, avant d’être jugée devant le tribunal correctionnel de Brest dans les mois qui viennent. Selon Ouest-France, la prévenue « souffrait d’achats compulsifs ». Elle a été remise en liberté.

En septembre, un couple de région parisienne avait été condamné pour avoir arnaqué Pôle Emploi pendant plusieurs années, pour un montant de plus de 600.000 euros.