Rennes: Dix mois après l'incroyable mobilisation, le club de la presse revient sur l'après Charlie

DEBAT Un débat autour de l'impact des attentats dans les médias est organisé...

Camille Allain

— 

Des personnes se sont rassemblées en hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo. Ici le 7 janvier 2015 à Rennes.
Des personnes se sont rassemblées en hommage aux victimes des attentats de Charlie Hebdo. Ici le 7 janvier 2015 à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Cette semaine, le club de la presse de Rennes et de Bretagne fête ses 40 ans avec une série de conférences et débats autour du rôle et de l’importance des médias dans la région qui a vu naître Ouest-France et Le Télégramme. Pour lancer cette série, l’association a décidé de revenir lundi soir sur les conséquences de l’attentat contre Charlie Hebdo dans les journaux.

 

Plus de 10.000 personnes se sont rassemblées place de la Mairie à Rennes en hommage aux victimes de l’attentat qui a touché le journal Charlie Hebdo. - C. Allain/APEI/20 Minutes

 

Le 7 janvier, quelques heures après la tragédie, c’est le club de la presse qui avait lancé un appel à rassemblement en hommage aux victimes. Quelques heures plus tard, plus de 10.000 personnes étaient présentes place de la Mairie. « On ne s’attendait pas à une telle mobilisation. Au départ, on pensait se retrouver devant nos locaux avec quelques confrères, comme c’est le cas lors des hommages aux otages », se souvient Benjamin Keltz, vice-président de l’association quadragénaire.

Plus de 100.000 personnes à de Gaulle

Rennes devient alors l’une des villes françaises les plus mobilisées. Le dimanche qui suit, une marche républicaine réunit plus de 100.000 personnes sur l’esplanade de Gaulle. Du jamais vu, ou presque dans la capitale bretonne. « On a vu l’attachement de la Bretagne à la presse, surtout que l’appel ne venait pas de politiques. On a marché sous escorte policière pour rejoindre la tête du cortège tellement il y avait du monde. C’était un moment très fort pour le club de la presse, probablement le plus intense de son histoire », poursuit Benjamin Keltz.

>> A lire aussi : La marche républicaine, plus grand événement de l’histoire ?

Toute la semaine, des conférences sont organisées à Rennes avec notamment la venue de Patrick Poivre d’Arvor samedi à l’occasion d’un débat autour de la place des médias en Bretagne.