Femme brûlée dans le Morbihan: Le mari n'aurait pas supporté la séparation

FAITS DIVERS Le conjoint de la victime a été mis en examen...

C.A.

— 

Illustration d'une voiture de gendarmerie en Bretagne.
Illustration d'une voiture de gendarmerie en Bretagne. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Trois jours après la découverte du corps calciné d’une femme dans une voiture en feu à Guer (Morbihan), le conjoint de la victime a commencé à livrer sa version des faits. Interpellé, l’homme aurait reconnu en garde à vue avoir frappé à mort sa compagne, âgée de 37 ans. Ce n’est qu’ensuite qu’il a placé le corps de celle-ci de le coffre de la voiture et d’y mettre le feu afin, selon lui, de faire disparaître le corps.

Le conjoint a été mis en examen

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme n’aurait pas supporté la séparation du couple, qui vivait avec ses deux enfants dans une maison à la frontière du Morbihan et d’Ille-et-Vilaine. L’homme a été mis en examen pour homicide volontaire par conjoint et placé en détention provisoire.