Rennes: Les Bars en Trans s’aventurent hors des troquets

MUSIQUE Le festival investit des lieux insolites de jeudi à samedi...

Jérôme Gicquel

— 

Le groupe Santa Cruz avait joué l’an dernier dans la piscine Saint-Georges.
Le groupe Santa Cruz avait joué l’an dernier dans la piscine Saint-Georges. — Michaëla / Collectif 18-55

Que seraient les Bars en Trans sans les bars ? Pas grand-chose en effet. Mais force est de constater que les organisateurs du festival revoient quelque peu leur formule depuis l’an dernier. Tout avait démarré par un concert de Santa Cruz le 6 décembre dernier en plein cœur de la piscine Saint-Georges. Barbotant dans l’eau avec des frites en mousse en guise d’instruments, le public avait pu profiter en toute décontraction des mélodies pop-folk du groupe rennais.

De quoi donner des idées à l’équipe des Bars en Trans pour cette année. « On adore toujours l’ambiance des concerts dans les bistrots mais on a aussi envie de sortir un peu des bars pour toucher un autre public », souligne le programmateur Philippe Le Breton.

Ambiance Ibiza à la piscine Saint-Georges

Le slip de bain sera encore de sortie cette année avec cette fois une pool party samedi après-midi toujours dans la piscine Saint-Georges. « On sera plus dans un format club, ambiance Ibiza, avec des DJs rennais qui se succéderont aux platines », détaille Philippe Le Breton. Les Bars en Trans s’inviteront également dans la fac Pasteur pour un goûter-concert ce vendredi à 17h. « Les gens pourront rentrer gratuitement à condition de ramener un gâteau maison », sourit le programmateur.

Le jeune public ne sera pas oublié avec le ciné-concert « Rick Le Cube et les mystères du temps », coproduit par L’Armada Productions et Lillico, qui sera joué au théâtre de la Parcheminerie samedi à 15h et 20h.

Les Briochins de Menthol proposeront enfin des concerts dans le noir pendant toute la durée du festival dans des lieux encore tenus secrets.