Rennes: A La Janais, l'usine PSA va augmenter la cadence

ECONOMIE La direction a annoncé un plan de charge en hausse pour 2017...

Camille Allain
— 
Illustration d'une ligne de montage à l'usine PSA La Janais.
Illustration d'une ligne de montage à l'usine PSA La Janais. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Depuis des années, on s’était habitués aux mauvaises nouvelles à l’usine PSA La Janais. Alors quand les informations sont plutôt bonnes, les salariés se méfient. Mercredi, la direction du groupe automobile a annoncé une montée en régime de la production dans les années à venir. En 2017, ce sont ainsi jusqu’à 95.000 véhicules qui pourraient sortir de l’usine de Chartres-de-Bretagne, puis 82.000 l’année suivante. Pour rappel, 68.000 voitures devraient être produites en 2015, soit 17% de plus que ce que le budget prévisionnel laissait espérer.

La future 5008 attendue

Annoncée depuis des années, l’arrivée de la P87, remplaçante de la Peugeot 5008, devrait permettre de doper la production du site de la Janais. Mais les syndicats s’inquiètent de la fin de vie programmée de la Citroën C5 et de la Peugeot 508, seuls modèles à être produits aujourd’hui à Rennes. Ils demandent l’attribution d’un autre véhicule pour pérenniser l’usine.

Le site rennais compte aujourd’hui un peu plus de 4.000 salariés, soit moitié moins qu’il y a cinq ans. Le groupe Bolloré a également annoncé que sa « Bluesummer » serait en partie produite à Rennes.