Bretagne: Les terrains à 1 euro le m² donnent des idées

POLITIQUE La commune de Berrien avait beaucoup fait parler d'elle...

C.A.

— 

Vue de Berrien, dans le Finistère.
Vue de Berrien, dans le Finistère. — GOOGLE MAPS

L’initiative était venue de la petite commune de Berrien, dans le Finistère. En juin, le maire du village avait décidé de proposer plusieurs parcelles à un euro le mètre carré afin d’attirer des familles à Berrien. Objectif ? Sauver l’école, qui voyait en même temps que le nombre d’élèves déclinait, l’horizon de sa fermeture se rapprocher.

« Aucune vente depuis quatre ans »

L’initiative, largement relayé dans les médias, avait eu un franc succès et de nombreux candidats avaient déposé un dossier. L’opération a donné des idées à la petite commune de Guiscriff, à la limite entre le Morbihan et le Finistère. Là aussi, les élus du conseil municipal ont voté en faveur de la vente de parcelles à un euro le mètre carré, au lieu de 20 euros d’ordinaire, rapporte Ouest-France. « Le lotissement a été achevé en 2008 mais nous n’avons eu aucune vente depuis quatre ans », a expliqué la maire Renée Courtel au quotidien.

Berrien sauve son école

Dans la commune, les effectifs scolaires sont en chute libre. « En douze ans, nous sommes passés de 230 à 130 élèves ». A Berrien, l’opération promotion a eu l’effet escompté. La commune a pu maintenir sa classe ouverte grâce aux nouvelles familles.