Bretagne: Après les fruits et légumes, Intermarché veut vendre ses biscuits moches

CONSOMMATION L'opération aura lieu dans les magasins de région parisienne...

C.A. avec AFP

— 

Affiche d'Intermarché pour ses fruits et légumes moches.
Affiche d'Intermarché pour ses fruits et légumes moches. — Intermarché

Qu’ils soient cassés, un peu abîmés ou difformes, les biscuits de l’usine Filet Bleu, basée à Quimper (Finistère) ne seront plus mis de côté. Propriétaire de la biscuiterie, Intermarché a décidé de lancer une opération autour des « biscuits moches ». Le groupement de distributeurs indépendants avait déjà fait parler de lui au printemps dernier en lançant une opération autour des fruits et légumes moches.

« Lutter contre le gaspillage alimentaire »

Du 3 au 8 novembre, 146 Intermarché de la région parisienne proposeront donc à la vente des paquets de biscuits, aux formes atypiques ou bien qui auront été cassés lors de leur fabrication ou de leur transport. « Chaque année, des milliers de produits écartés des circuits de distribution pour des défauts de fabrication. Intermarché a donc décidé d’agir en amont pour lutter contre le gaspillage alimentaire », justifie l’enseigne dans un communiqué. Ces produits seront proposés aux clients à un prix 30 % inférieur à leurs homologues « normaux ».

Intermarché avait déjà lancé une opération similaire au printemps dernier, en partenariat avec le collectif Les Gueules Cassées autour des fruits et légumes biscornus. Le concept avait rencontré un vif succès, aussi bien en terme d’image que de ventes. Il avait été suivi d’initiatives similaires chez d’autres distributeurs, et les Gueules cassées avaient même étendu l’opération aux camemberts et aux céréales « moches ».

Ces « fruits et légumes moches » seront de nouveau mis en rayon du 15 au 17 octobre à Paris, à l’occasion de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.