Rennes: Deux développeurs créent un jeu d’arcade en breton

JEU VIDEO Leur jeu est disponible sur la plate-forme Steam depuis quelques jours…

Camille Allain

— 

Damien Mayance (à gauche) et Mathieu Oger ont créé le jeu Steredenn, traduit en breton.
Damien Mayance (à gauche) et Mathieu Oger ont créé le jeu Steredenn, traduit en breton. — Pixelnest Studio

Quand vous aurez téléchargé leur jeu, vous aurez le choix de la langue. Français et anglais, bien sûr, mais aussi sud-coréen, japonais, russe, portugais, et même breton ! Mathieu Oger et Damien Mayance sont deux développeurs rennais. Depuis quelques jours, ils scrutent l’évolution du nombre de téléchargements de leur jeu vidéo mis en ligne jeudi dernier sur la plate-forme mondiale Steam.

Une idée « en plaisantant »

Baptisée Steredenn, leur aventure spatiale en deux dimensions (spaceshooter) rappelle plus les premières consoles Atari que le pays bigouden, mais qu’importe. « On avait émis l’idée en plaisantant. Alors quand on nous a proposé de nous traduire le jeu en breton, on a tout de suite accepté. Ce sont nos racines, notre pays », explique Mathieu.

Agés de 27 ans tous les deux, Mathieu et Damien ont d’abord travaillé comme informaticiens avant de tout plaquer pour créer leur petit studio appelé Pixelnest. « Nous sommes encore de gros joueurs de jeux vidéo donc nous avons voulu tenter de créer notre propre truc », poursuit Mathieu.

Surfant sur la vague du rétrogaming, incarné à Rennes par le grandissant festival Stunfest, les deux développeurs ont travaillé un an et demi sur leur jeu Steredenn, « étoile unique » en breton, avant de le commercialiser. Et visiblement leur avion et ses armes loufoques semblent séduire. « Nous l’avons mis en essai chez certains joueurs et nous avons beaucoup de bons retours. C’est un secteur difficile avec énormément de concurrence. Mais si on arrive à se faire repérer, on a une carte à jouer », poursuit le développeur.

Pour se faire remarquer, les deux Rennais ont contacté plus de 500 YouTubers célèbres pour publier des vidéos de tests de jeux vidéo en ligne. Ils misent également beaucoup sur la sortie du jeu sur Xbox, la console de Microsoft, prévue début 2016.