Rennes: Une bande de cambrioleurs démantelée

FAITS DIVERS Les trois individus seront jugés en comparution immédiate vendredi…

Jérôme Gicquel

— 

Illustration d'une intervention de la police à Rennes.
Illustration d'une intervention de la police à Rennes. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Deux jeunes d’une vingtaine d’années ont été interpellés mardi matin à l’aube à Rennes et à Vitré. En compagnie d’un autre compère, déjà incarcéré au centre pénitentiaire de Vezin pour une autre affaire, ils sont soupçonnés d’avoir commis un cambriolage, un home jacking et plusieurs vols avec violence en mai à Rennes et dans l’agglomération.

Les trois jeunes ont en partie reconnu les faits

C’est un téléphone volé le 18 mai dans un pavillon rennais et revendu ensuite dans un magasin d’occasion qui a trahi la bande de cambrioleurs. En exploitant le téléphone, les policiers découvrent que le trio a déjà revendu plusieurs portables dans cette même boutique. Un butin qui provient en fait de plusieurs vols avec violence commis entre le 16 et le 20 mai à Rennes, les trois voleurs attaquant leurs victimes avec un pistolet à blanc, une matraque et une bombe lacrymogène.

Ils sont également accusés d’un home jacking commis dans la nuit du 31 mai à Chartres-de-Bretagne. Placés en garde à vue mardi puis écroués, les trois jeunes hommes ont en partie reconnu les faits. Déjà connus des services de police, ils seront jugés en comparution immédiate ce vendredi.