Rennes: Une route barrée pour laisser passer les grenouilles

ENVIRONNEMENT Des travaux sont menés dans le bois de Soeuvres pour sauver les batraciens…

Camille Allain

— 

Une petite grenouille verte dans une mare.
Une petite grenouille verte dans une mare. — AUSLOOS / SIPA

Depuis mardi matin, la petite route départementale 86 qui traverse le bois de Soeuvres, à Vern-sur-Seiche (Ille-et-Vilaine) est barrée. Les agents du conseil général y mènent un chantier de voirie pour le moins étonnant. Pendant trois semaines, des travaux seront menés sur la route pour incruster des caniveaux dans la chaussée. Objectif ? Offrir un passage sécurisé aux nombreux batraciens qui vivent dans le coin.

Un massacre en février

Ces équipements surnommés « crapauducs » doivent permettre d’éviter le massacre qui se déroule à chaque période de migration. En février et mars, les services du département estiment que près de 1.000 crapauds, grenouilles et tritons meurent écrasés par les voitures et camions. Seule l’association La Parvole se mobilise chaque hiver pour sauvegarder les batraciens et les aider à traverser la route, étape incontournable vers l’étang où les animaux se reproduisent.

 

La départementale 86 constitue un danger pour les batraciens. - C. Allain / APEI / 20 Minutes

 

La route restera fermée jusqu’au 23 octobre. Une déviation a été mise en place pour accéder notamment au complexe sportif.