Bretagne: Stéphanie Pillonca Kervern recherche des manchots et des édentés pour son nouveau film

CINEMA Le tournage de « Fleur de Tonnerre » est prévu du 2 novembre au 5 décembre dans la région…

Jérôme Gicquel

— 

Gustave Kervern dans le film « Dans la cour » sorti en 2014.
Gustave Kervern dans le film « Dans la cour » sorti en 2014. — Wild Bunch

Pour les besoins de son nouveau film « Fleur de Tonnerre », qui sera tourné du 2 novembre au 5 décembre à Moncontour dans les Côtes d’Armor et à Auray dans le Morbihan, la réalisatrice Stéphanie Pillonca Kervern est en quête de figurants pour le moins atypique.

La production recherche ainsi « des hommes et femmes de plus de 16 ans, dont des cavaliers, des danseurs et danseuses de danses bretonnes, un serveur et des choristes de chants religieux ». L’annonce précise également que « les gueules sont les bienvenues », à savoir « des hommes et femmes très maigres, édentés, borgnes, manchots… ».

L’empoisonneuse bretonne finira exécutée en 1852 à Rennes

Produit par JPG Films et co-écrit avec son mari Gustave Kervern, le film « Fleur de Tonnerre » est une adaptation du roman de Jean Teulé. Il retrace le parcours de la petite Hélène Jégado, qui a grandi dans une famille de paysans très pauvres au XIXe siècle en Bretagne. Magnétisée et fascinée par l’Ankou durant sa jeunesse, elle scellera avec lui un pacte diabolique en lui promettant d’être son obéissante servante.

Accusée d’avoir empoisonné des dizaines de personnes à l’arsenic, Hélène Jégado, surnommée Fleur de Tonnerre, sera exécutée en public sur le Champ de Mars à Rennes le 26 février 1852. Miossec, Benjamin Biolay et Déborah François sont annoncés au casting de ce film, dont la date de sortie n’est pas encore annoncée.