Bretagne: Action des éleveurs dans des grandes surfaces contre les viandes étrangères

AGRICULTURE Les agriculteurs ont vérifié l’origine des produits mis en rayon…

C.A. avec AFP

— 

Illustration d'une action d'éleveurs porcins dans l rayon charcuterie d'un supermarché de Rennes par des éleveurs porcins en colère, le 7 février 2015.
Illustration d'une action d'éleveurs porcins dans l rayon charcuterie d'un supermarché de Rennes par des éleveurs porcins en colère, le 7 février 2015. — Damien Meyer AFP

Les actions d’ampleur sont moins nombreuses. Mais la colère paysanne est toujours là. Samedi après-midi, une vingtaine de producteurs de porcs ont investi deux grandes surfaces de la région de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor) pour vérifier la provenance des viandes commercialisées, notamment sur les produits de salaisonnerie.

L’origine des produits rarement mentionnée

Ce secteur est celui qui a le plus recours aux importations et où l’origine de la viande est le moins souvent mentionnée. « Ce sont toujours les mêmes marques dont les produits ne portent pas l’étiquette Viande française car ils sont fabriqués à base de viande étrangère », a-t-on relevé de même source.

>> A lire aussi : Des entreprises agroalimentaires visées par les éleveurs

 

Après avoir rayé les codes-barres des produits concernés, les éleveurs ont rencontré les responsables des deux hypermarchés visités. Les agriculteurs ont fait savoir « qu’ils repasseraient chaque semaine dans leurs établissements pour vérifier l’évolution de la situation ».

A Quimper ce sont des producteurs de lait qui ont inspecté l’origine des produits laitiers dans une grande surface de Quimper à l’appel des Jeunes Agriculteurs. Les éleveurs réclament l’adoption d’un label « lait français ».