Régionales en Bretagne: Le Drian taclé pour son passage à Rennes

REGIONALES Le ministre de la Défense a lancé les assises de la coopération et du mutualisme… 

Camille Allain

— 

Jean-Yves Le Drian, ici avec son successeur à la tête de la région Bretagne Pierrick Massiot.
Jean-Yves Le Drian, ici avec son successeur à la tête de la région Bretagne Pierrick Massiot. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian était lundi matin à Rennes pour introduire les assises de la coopération et du mutualisme, organisées à l’université Rennes 1. Un passage éclair que n’a guère goûté la députée Les Républicains Isabelle Le Callennec. « Le ministre de la Défense trouve le loisir de discourir sur le mutualisme quand notre pays est en guerre », tacle l’élue vitréenne sur son blog. La veille, la France avait mené son premier raid aérien en Syrie.

Isabelle Le Callennec juge que Jean-Yves Le Drian « poursuit la campagne des régionales avec les moyens de l’Etat alors que tous les candidats de France sont tenus à des comptes de campagne rigoureux ». L’ancien président de région n’a toujours pas fait connaître sa décision d’emmener la liste socialiste ou non aux régionales de décembre. « En ce moment, je suis ministre de la Défense à 100 % et j’ai de quoi faire. Les élections régionales sont dans trois mois et je prendrai mes décisions au moment où il faudra les prendre », a-t-il déclaré sur France Inter en septembre.

Mardi matin, la chroniqueuse Apolline de Malherbe a déclaré sur BFM TV que Jean-Yves Le Drian pourrait être nommé «délégué de région» et ainsi éviter de laisser son ministère, comme l'a fait François Rebsamen récemment.