Bretagne: Les écologistes jouent la carte de l’unité pour les régionales

POLITIQUE Europe Ecologie Les Verts et Bretagne Ecologie s’associent autour de la candidature de René Louail…

Jérôme Gicquel

— 

Marie-Pierre Rouger de Bretagne Ecologie soutiendra la candidature de René Louail.
Marie-Pierre Rouger de Bretagne Ecologie soutiendra la candidature de René Louail. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

Loin des querelles qui secouent la direction nationale d’Europe Ecologie Les Verts, les écologistes bretons veulent afficher leur unité à l’approche des élections régionales du mois de décembre. Rassemblés autour de la candidature de René Louail, les verts bretons et Bretagne-Ecologie ont officialisé ce lundi leurs fiançailles à Rennes.

« Tous les écologistes ont décidé de se rassembler cette fois pour peser sur les questions importantes. Et contrairement à certains partis, cette alliance n’est pas liée à une logique d’appareil. C’est le projet que nous nous portons qui est au cœur du rassemblement », indique René Louail, actuel conseiller régional et ancien porte-parole de la Confédération paysanne.

Les Verts étaient partis divisés lors des régionales de 2010

Lors des précédentes élections en 2010, EELV et Bretagne Ecologie n’avaient pas réussi à s’entendre, l’association régionale préférant s’allier dès le premier tour avec le socialiste Jean-Yves Le Drian. Grâce à cet accord, Bretagne Ecologie avait décroché six sièges et une vice-présidence au Conseil régional de Bretagne. Portée par Guy Hascoët, qui avait refusé une alliance avec le PS au second tour, la liste EELV avait quant à elle obtenu sept sièges.

« Avec six et sept sièges, on devrait donc arriver à treize cette année », ironise René Louail. « On va également avec cette alliance essayer d’attirer les nombreux écologistes qui ne se retrouvent plus dans aucun parti », espère Marie-Pierre Rouger, vice-présidente du conseil régional en charge des lycées et conseillère régionale Bretagne Ecologie.