Rennes: Menaçant l'église, les travaux du métro vont reprendre à Sainte-Anne

CHANTIER Des fissures avaient été découvertes dans l’édifice religieux…

Camille Allain

— 

La place Sainte-Anne à Rennes, où sont menés les travaux de la ligne B du métro.
La place Sainte-Anne à Rennes, où sont menés les travaux de la ligne B du métro. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Mars 2015. Alors que le tunnelier Elaine creuse depuis quelques semaines la seconde ligne de métro, une portion de trottoir s’effondre dans le quartier de Cleunay. Quelques jours plus tard, ce sont des fissures qui sont découvertes dans l’église Saint-Aubin qui domine la place Saint-Anne. Aux pieds de l’édifice religieux, les engins qui creusent la future station de métro doivent s’arrêter « par précaution ». Les systèmes de mesures en temps réel avaient également alerté que la structure du bâtiment avait un peu bougé. L’église est alors été fermée au public et les offices délocalisés.

Les extérieurs confortés

Après des mois d’études et d’analyses sur place, le chantier devrait pouvoir reprendre « d’ici trois semaines », selon Xavier Tirel, directeur de la Semtcar, société d’économie mixte qui mène le chantier de la ligne B. « Nous avons conforté les extérieurs afin que les arcs-boutants soient bloqués », détaille le directeur qui assure « agir avec beaucoup de précaution ». On ne sait pas si l’église pourra rouvrir au public.

10 à 15 % de la ligne B déjà réalisée

Des situations similaires se sont produites aux stations Mabilais et Gare, où les travaux ont dû être arrêtés. Les deux chantiers reprendront également dans les jours à venir. D’après la Semtcar, ces arrêts ne sont pas préjudiciables pour la suite des travaux. Le calendrier prévisionnel du chantier est aujourd’hui respecté. La livraison de la ligne B du métro est annoncée pour 2019/2020.