Stade Rennais: Recherche tireur de penalty désespérément

FOOTBALL Les Rouge et Noir souffrent d'un manque criant dans le fameux exercice...

Jeremy Goujon

— 

Paul-Georges Ntep et Sylvain Armand ont manqué les trois derniers penaltys du Stade Rennais en Ligue 1.
Paul-Georges Ntep et Sylvain Armand ont manqué les trois derniers penaltys du Stade Rennais en Ligue 1. — V. Hache / AFP

Il est loin le temps où Olivier Monterrubio enfilait les penaltys comme des perles en faveur du Stade Rennais.

Zéro pointé en Ligue 1 en 2015

Certes, le génial gaucher, qui a inscrit près de la moitié de ses buts en rouge et noir dans l’exercice précité (19 sur 41), ne présente pas un ratio parfait en la matière. Mais son taux de réussite à Rennes (86%) reste bien supérieur à celui des tireurs de l’ère Philippe Montanier.

Depuis l’été 2013, ils sont sept, toutes compétitions confondues, à s’être présentés sur le point du coup de pied de réparation : Nélson Oliveira, Romain Alessandrini, Julien Féret, Foued Kadir, Ola Toivonen, Paul-Georges Ntep et Sylvain Armand. Pour un total de onze penaltys, seul cinq ont été transformés (45%). Pire, les quatre dernières tentatives estampillées Ligue 1 ont toutes été manquées.

Ntep ne veut plus les tirer

L’ultime raté en date remonte à vendredi, contre Lille (1-1). Et a fini par dégoûter son auteur. « Deux échecs [après Bastia en mai 2015], ça montre que j’ai encore du travail à faire. Je vais laisser ma place à mes partenaires pour les prochains », déclarait ainsi Ntep.

Afin de rompre la « malédiction », le SRFC devrait compter à l’avenir sur Giovanni Sio. Désigné tireur n°1 cette saison, l’attaquant franco-ivoirien n’a toutefois pu s’illustrer (ou pas) dans le domaine face à Toulouse (29 août) et Lille, puisqu’il fut dans les deux cas la victime des supposées fautes (cf. expulsion sévère du gardien lillois).

Le dernier joueur à avoir inscrit un penalty en championnat à l’avantage du club breton, demeure donc Ola Toivonen. Le Suédois avait, de cette manière, donné la victoire à son équipe contre Caen, au Mans (0-1), le 30 août 2014… avant de se louper quelques mois plus tard à Evian. Le début d’une triste série pour Rennes. Reste à savoir quand celle-ci va s’achever.