Rennes: Le chemin est encore long pour le chantier de la ligne B du métro

TRANSPORTS La deuxième ligne de métro doit être mise en service d’ici 2019…

Camille Allain

— 

Les dessous de la place Saint-Germain où la station de métro est creusée.
Les dessous de la place Saint-Germain où la station de métro est creusée. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Sur la place Saint-Germain, les commerçants respirent. Défigurée par le creusement de la station de la ligne B du métro entamé il y a deux ans, la pauvre place était devenue un repère pour palissades et tractopelles. Depuis quelques jours, habitants et commerçants ont (un peu) retrouvé leur lieu de vie. « C’est dur. On n’aurait pas tenu deux ans de plus comme ça », lâche Emmanuelle, patronne de la crêperie Un air de famille, qui concède avoir perdu « 30 % de chiffre d’affaires ».

Et pourtant, les travaux continuent place Saint-Germain et tout le long du tracé de la ligne B. Il va d’ailleurs falloir s’y habituer car la livraison n’est pas attendue avant 2019. « Nous sommes dans notre calendrier prévisionnel. Aujourd’hui, nous estimons avoir réalisé 10 à 15 % de la ligne », précise Xavier Tirel, directeur de la Semtcar, société d’économie mixte qui mène le chantier.

La place Saint-Germain à Rennes a retrouvé quelques couleurs. - C. Allain/APEI/20 Minutes

 

Difficile cependant de savoir si ce chantier évalué à plus d’un milliard d’euros sera livré dans les temps. « C’est impossible de se prononcer. Aujourd’hui, on a des stations qui sont en avance et d’autres où l’on a dû stopper le chantier par précaution », poursuit le directeur.

Interrompus en mars après l’apparition de fissures dans l’église Saint-Aubin, les travaux devraient reprendre d’ici trois semaines place Sainte-Anne. « Nous agissons avec beaucoup de prudence car il n’y a aucun dommage structurel sur l’église. Nous avons conforté les extérieurs du bâtiment et nous pourrons reprendre les travaux », explique Xavier Tirel.

Elaine est à l’arrêt

Lancé en janvier de la Courrouze, le tunnelier Elaine avance également à bon rythme. Le serpent d’acier a déjà traversé la station Cleunay en avril mais a dû être arrêté, il y a quelques jours. Situé à environ 25 mètres de la Mabilais, le tunnelier attend que les terrassements de la future station soient terminés.

« Nous en profitons pour effectuer des travaux de maintenance sur Elaine, afin de gagner du temps. Elle devrait entrer dans la station entre le 15 et le 30 octobre », espère le directeur de la Semtcar. Le creusement du tunnel a bien avancé ces derniers mois. En août, le monstre de métal a ainsi avancé de 500 mètres en un mois. Un record ! Le chemin est encore long avant l’achèvement des travaux prévus en 2017.