Laval: L'eau est déclarée impropre à la consommation jusqu'à mardi

POLLUTION Un incident technique, d'origine informatique, s'est produit à l'usine de traitement de eaux...

Olivier Aballain

— 

Illustration station de traitement des Eaux dans le Nord
Illustration station de traitement des Eaux dans le Nord — M. Libert

Suite à une pollution sur le réseau d’eau potable de l’agglomération de Laval, plus de 80.000 personnes sont priées de ne plus boire l’eau du robinet, a-t-on appris ce samedi matin.

La préfecture a organisé une conférence de presse en urgence, suite à une défaillance technique détectée dans la nuit de vendredi à samedi. Selon Ouest-France, l’incident, d’origine informatique, se serait produit à l’usine de traitement des eaux de la rue du Vieux-Saint-Louis, à Laval.

Huit communes de l’agglomération de Laval sont touchées

Les communes concernées par la pollution sont Ahuillé, Changé, Entrammes, Laval, L’Huisserie, Montigné, Nuillé-sur-Vicoin et Saint-Berthevin.

« L’eau ne doit pas être utilisée directement pour la boisson », prévient la préfecture dans un communiqué, mais « elle peut cependant être utilisée pour la préparation des aliments et à la boisson à condition de la faire bouillir au préalable 2 à 3 minutes (…) Pour les autres usages, l’eau du réseau public reste utilisable (toilettes, douches) ».

Ruée au rayon eau minérale

Selon les services préfectoraux, « ces restrictions pourront se prolonger pendant quelques jours et probablement jusqu’au mardi 22 septembre ». Pendant ce temps-là, « en cas de consommation de l’eau non bouillie, les principaux troubles pouvant survenir sont des troubles gastro-intestinaux ».

Ouest-France a déjà fait état d’une ruée vers les rayons d’eau minérale dans les supermarchés de Laval.