La salle des pas perdus, au Parlement de Bretagne, sera visible ce week-end lors des Journées du patrimoine.
La salle des pas perdus, au Parlement de Bretagne, sera visible ce week-end lors des Journées du patrimoine. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

PATRIMOINE

Journées du patrimoine: Les idées de sorties à Rennes et dans les environs

Pendant deux jours, les monuments de la ville ouvrent leurs portes au public…

Initiées par Jack Lang, alors ministre de la Culture, les Journées du patrimoine permettent chaque année de visiter les plus beaux édifices de la ville, parfois fermés le reste de l’année. Voici quelques idées de sortie pour ce week-end à Rennes et dans les environs. Attention, pensez à réserver directement auprès des organismes concernés.

Un repère de stars.

Pour la deuxième année consécutive l’Ubu ouvrira ses portes. Véritable musée de la sueur et du rock, la salle de concert offrira un accès inédit aux coulisses ainsi que des expositions nourries d’archives photographiques.

Un stade d’athlétisme tout neuf

Alors que l’on a l’habitude de voir les bâtiments anciens et chargés d’histoire ouvrir leurs portes, la tendance sera cette année au rajeunissement avec le thème national « patrimoine du XXIe siècle ». A Rennes, on pourra notamment visiter le tout nouveau stade d’athlétisme de Villejean, le Fonds régional d’art contemporain inauguré en 2012, les archives départementales ou l’extension de l’école d’architecture. « Notre volonté, c’est de montrer que notre génération produit aussi le patrimoine de demain », justifie Ana Sohier, adjointe en charge du dossier à la ville.

Un Parlement toujours séduisant.

On peut cependant parier que les plus gros succès de ces Journées du patrimoine seront au moins centenaires. Incendié en 1994, le Parlement de Bretagne continue de fasciner la population et attire en général plus de 5 000 personnes en deux jours pour ses visites guidées.

Le bureau de la maire.

L’hôtel de ville sera également ouvert aux visites tout le week-end. Une occasion par exemple, de découvrir le bureau de la maire où l’imposante salle du conseil, où sont célébrés les mariages. Le tribunal administratif, la préfecture Martenot, ou l’hôtel de Marbeuf, siège de la CCI, seront également ouverts.

Le musée « des horreurs ».

On exagère en parlant d’horreurs. Mais si jamais vous allez jeter un œil au conservatoire du centre hospitalier ouvert à l’Hôtel-Dieu il y a trois ans, vous risquez de prendre peur devant les vieux instruments des dentistes ou des gynécologues…

Un châtaignier vieux de 500 ans

La commune de Corps-Nuds, au sud de Rennes, fêtera dimanche le 500e anniversaire de son châtaignier de Radeux. C’est le second arbre le plus vieux de Bretagne après le châtaignier de Pont L’Abbé (Finistère).

Une mine de fer et un moulin.

A Pont-Péan, l’association Galène organise samedi et dimanche des visites de la mine de plomb argentifère. De son côté, le moulin de Bouillant à Vern-sur-Seiche ouvrira pour la première fois à l’occasion des Journées du patrimoine.