Rennes: Cinq choses à savoir sur les Trans 2015

MUSIQUE La 37e édition du festival se déroulera du 2 au 6 décembre…

Jérôme Gicquel
— 
L'édition 2014 des Trans Musicales avait attiré 64.000 spectateurs.
L'édition 2014 des Trans Musicales avait attiré 64.000 spectateurs. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

La saison des festivals d’été à peine achevée, c’est déjà l’heure de se plonger dans la programmation des prochaines Trans Musicales. Pour cette 37e édition, les organisateurs ne changent pas de formule avec comme tous les ans, une flopée de noms de groupes imprononçables et inconnus au bataillon.

Pour vous y retrouver dans ce joyeux foutoir, voici cinq choses à savoir sur les Trans 2015, qui se dérouleront du 2 au 6 décembre dans la capitale bretonne.

Une programmation toujours plus cosmopolite.

Du blues rock algérien, du rap sud-africain, du bluegrass finlandais ou bien encore de l’électro coréenne. Comme chaque année, les Trans proposeront aux festivaliers un voyage en musique à travers les continents avec pas moins de 20 pays qui seront représentés cette année. Pour certains groupes, ce sera d’ailleurs la première sortie hors de leurs frontières comme le jeune groupe punk The Dizzy Brains, quatuor originaire de Madagascar. Interdit d’antenne dans leur pays, ils viendront témoigner sur scène de la violence et de la corruption qui gangrènent leur pays.

En plein débat sur la question des migrants, l’Europe viendra présenter son meilleur visage sur la scène des Trans avec des groupes venus de 11 pays cette année. Un focus sera notamment mis sur la scène suisse avec Grand Cannon, The Chikitas et Klaus Johann Grobe ainsi que sur la scène néerlandaise avec des groupes comme Het Universumpje, Klangstof ou Applescal.

Une scène rennaise toujours aussi bien représentée.

Dans cette programmation cosmopolite, les organisateurs n’en oublient pas pour autant la scène locale. Six groupes auront cette année l’honneur de défendre les couleurs Rouge et Noir sur la scène des Trans. Parmi eux, quelques noms déjà connus du microcosme culturel rennais comme Totorro, qui sera accompagné sur scène de Laetitia Sheriff et de Leo Pellegrino (Too Many Zooz). Deux anciens membres des Popopopops viendront quant à eux présenter leur nouveau projet, Her, mélange de pop matinée de soul.

Emmené par son chanteur anglo-égyptien Jay Pharaoh El-Kady, le sextet rennais City Kay fera danser le public du Parc Expo sur son reggae teinté d’électro. Kaviar Special, Ruben et Dj Crocodile complètent enfin la team rennaise pour cette édition 2015 des Trans.

Le paiement dématérialisé débarque.

Les festivaliers n’auront désormais plus besoin de se racler le fond des poches pour s’offrir une mousse. Comme les Vieilles Charrues et d’autres festivals cet été, les Trans Musicales se mettent au paiement dématérialisé avec la mise en place d’un système cashless cette année. Equipé d’une puce électronique sans contact, le bracelet constituera donc le portefeuille électronique du festivalier avec la possibilité de le créditer avant le festival ou directement sur le site à l’aide de banques cashless dédiées.

« Cela va permettre d’améliorer les conditions d’accueil et d’éviter les longues files d’attente », assure Béatrice Macé, co-directrice du festival. Si tout l’argent n’est pas dépensé à l’issue du festival, les organisateurs promettent de rembourser les festivaliers « dans les meilleurs délais ».

La French Tech s’invite à la fête.

Quand le numérique rencontre la musique. Dans l’esprit du West Web Festival initié par les Vieilles Charrues, les Trans Musicales inviteront cette année à leur table les acteurs de la French Tech Rennes/Saint-Malo avec l’événement TransDigitales prévu le jeudi 3 décembre. Durant cette journée d’échanges, il sera notamment question des objets connectés et de l’industrie musicale. Le programme complet de la journée et le nom des intervenants devraient être connus dans les prochaines semaines.

Un concert pour les familles.

Proposant déjà des concerts pour le public scolaire, les Trans s’ouvrent cette fois aux familles. Le samedi 5 décembre sur la scène de l’Ubu, chaque adulte devra donc être obligatoirement accompagné d’un enfant de plus de 6 ans pour assister au concert des Suisses de Grand Cannon. Il en coûtera 4 euros pour les enfants et 6 euros pour les adultes.