Rennes: La place Sainte-Anne rendue aux piétons

URBANISME De nouveaux visuels ont été présentés en conseil municipal...

Camille Allain

— 

L'avenir de la place Sainte-Anne imaginé par l'agence Ilex et validé par le conseil municipal.
L'avenir de la place Sainte-Anne imaginé par l'agence Ilex et validé par le conseil municipal. — Agence Ilex

On en sait un peu plus sur l’avenir de la place Sainte-Anne. Profitant de l’arrivée de la ligne B du métro en 2018 et de la livraison du nouveau centre des congrès, la majorité socialiste avait annoncé vouloir entièrement repenser l’une des places les plus populaires de Rennes. Annoncé en 2014, le projet évalué à 7 millions d’euros doit s’achever d’ici 2020.

Peu d’automobiles à venir

Lundi soir, de nouveaux visuels de l’agence Ilex retenue pour le projet ont été présentés en conseil municipal. On peut ainsi découvrir que l’esplanade sera en grande partie réservée aux piétons. Seuls deux petits axes limités à 30km/h permettront de desservir le centre des congrès et l’accès des riverains. On ne sait pas encore si ces rues seront ouvertes à la circulation grand public.

Une partie haute autour de la station de métro offrira « un parvis dégagé devant l’église Saint-Aubin et sera propice à la tenue d’événements », explique la majorité socialiste. A l’inverse, la partie basse proposera un espace à hauteur du centre des congrès. On évoque l’arrivée de salons urbains équipés de chaises métalliques et de petites fontaines.

Les contreforts de l’église, par ailleurs fermée depuis la découverte de fissures probablement dus aux travaux du métro, seront habillés par des box en bois qui accueilleront des kiosques et des toilettes publiques. Le début des travaux est annoncé pour 2016 et la livraison pour 2020.