Bretagne: Les skippers qui convoyaient de la drogue finissent en prison

JUSTICE Ils ont été interpellés au large du Finistère fin août...

Camille Allain

— 

Embarcation de la gendarmerie maritime, ici dans le port de Saint-Malo.
Embarcation de la gendarmerie maritime, ici dans le port de Saint-Malo. — C. Allain / APEI / 20 Minutes

De là, ils auront sans doute du mal à mettre les voiles. Mercredi, deux navigateurs ont été placés en détention provisoire après avoir été mis en examen pour "tentative d’importation de stupéfiants en bande organisée, transports et détention de produits stupéfiants, usurpation d’identité et destruction par moyens dangereux", a fait savoir le procureur de la République de Rennes Thierry Pocquet du Haut-Jussé.

Le voilier coulé à 4.000 mètres de profondeur

Le 28 août, les deux hommes ont été interceptés dans le Golfe de Gascogne après avoir incendié leur voilier, qui transportait vraisemblablement plusieurs centaines de kilos de cocaïne. Le bateau a coulé et repose aujourd’hui à 4.000 mètres de profondeur, mais des analyses ont révélé d’importantes traces de drogue à bord.

Interpellés, les deux hommes nient les faits et assurent qu’ils ne savaient pas que le bateau transportait de la drogue. Malheureusement pour eux, leur passé ne plaide pas en leur faveur. Le navigateur français, âgé de 39 ans, était recherché par les autorités espagnoles après avoir tenté d’échapper à sa condamnation à 10 ans de prison pour homicide involontaire en 2006. L’autre navigateur est un Espagnol de 38 ans.