Stade Rennais: Dembélé, c'est compliqué

FOOTBALL Le prometteur attaquant veut toujours quitter son club formateur...

Jeremy Goujon

— 

Ousmane Dembélé, ici lors d’un entraînement à Dinard, au mois de juillet.
Ousmane Dembélé, ici lors d’un entraînement à Dinard, au mois de juillet. — ROUGE Mémoire

C’est l’autre feuilleton de l’été côté Stade Rennais. Tandis que Philippe Montanier faisait, ce jeudi, la sourde oreille quant au retour programmé de Yoann Gourcuff (« Je n’en sais pas plus que la semaine dernière, quand on aura une nouvelle à vous dire, on fera en sorte de vous tenir au courant »), la presse portugaise annonçait l'arrivée de la pépite rouge et noire Ousmane Dembélé au Benfica Lisbonne.

En bisbille avec Salzbourg

Si IFA Talents, l’agence de management qui gère les intérêts du jeune attaquant (18 ans), n’a pas souhaité confirmer l’information du quotidien A Bola, il est désormais acquis que le Red Bull Salzbourg n’est plus le seul acheteur potentiel à avoir soumis une offre concrète.

Ce qui « arrangerait » le SRFC, puisque, selon L’Equipe, l’escouade bretonne ne serait pas encline à lâcher la révélation de la saison dernière (en CFA 2) au profit de son homologue autrichienne. Il y a quelques mois, le président rennais René Ruello avait ainsi fustigé les « manœuvres » de l’ancien DTN Gérard Houllier, actuel directeur mondial de la branche football du groupe Red Bull.

Cantonné à l'équipe réserve ?

Désireux de quitter son club formateur afin de signer un premier contrat pro ailleurs, Ousmane Dembélé, « stagiaire » jusqu’en juin 2017, ne verra peut-être pas son vœu exaucé dans l’immédiat.

Selon nos informations, Rennes conserverait en effet le virevoltant ailier (sauf proposition de transfert, située aujourd’hui aux alentours des 2 millions d’euros, revue à la hausse), tout en le confinant en équipe réserve. Pas sûr que cela plaise au principal intéressé...