Bretagne: Bigard et la Cooperl toujours absents au marché du porc

AGRICULTURE Les deux industriels refusent toujours le prix préconisé de 1,40 euro le kilo de viande…

J.G. avec AFP

— 

Comme mardi, seuls cinq acheteurs sont présents ce jeudi au marché du porc breton.
Comme mardi, seuls cinq acheteurs sont présents ce jeudi au marché du porc breton. — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

La Cooperl et Bigard sont de nouveau aux abonnés absents ce jeudi au marché du porc breton (MPB) où une nouvelle cotation a débuté vers 12h30. Mardi, la première séance de cotation depuis le début de la crise et la suspension de la cotation pendant une semaine avait clôturé en baisse d’un peu plus d’un centime à 1,389 euro.

Bretagne : Le marché du porc reprend mais la crise perdure

Pour cette deuxième séance ce jeudi, le « prix d’arrêt », en dessous duquel les ventes ne descendront pas, a été fixé à 1,368 euros et 51.000 porcs en 340 lots sont mis en vente. Les cinq acheteurs présents sont, comme mardi, Josselin Porcs Abattage (Intermarché) et Kermené (Leclerc) pour la grande distribution, SA Bernard et SA Charles qui appartiennent tous deux au groupe Jean Floc’h basé à Locminé (Morbihan) et Abera (Glon-Sanders/Sofiproteol), basé à Saint-Brice-en-Coglès (Ille-et-Vilaine).

La crainte de voir le prix des aliments augmenter

Présent parmi la centaine d’éleveurs rassemblés autour de « la maison du cochon », qui abrite à Plérin le MPB, le président de la FDSEA des Côtes-d’Armor Didier Lucas a indiqué qu’une réunion entre éleveurs et producteurs d’alimentation animale avait eu lieu sur place dans la matinée, car ces derniers viennent, selon lui, de décider d’augmenter leurs tarifs « entre 5 et 7 euros la tonne ».

Quelles solutions pour sortir de la crise ?

« On leur a demandé de ne pas augmenter les aliments avant la fin août » compte tenu de la situation de la filière, a indiqué Didier Lucas. « 5 euros de plus la tonne, c’est 2 centimes de coût supplémentaire pour la production du kilo de cochon », a-t-il souligné. Un conseil d’administration du MPB a également eu lieu jeudi avant la réouverture de la cotation.